Book header

Kingston

Vivre à Kingston !

Kingston est une charmante ville riveraine de taille moyenne située en bordure du lac Ontario, à l’embouchure du fleuve Saint-Laurent et des Mille-Îles. Elle fait partie de la région sud-est de l’Ontario et n’est séparée que par une courte distance en voiture de trois grandes villes canadiennes, soit Toronto, Montréal et Ottawa. Kingston se trouve également à proximité de la frontière américaine et de l’État de New York où il est possible de se rendre en empruntant un traversier ou un pont ou, encore, par bateau.

Kingston offre une qualité de vie sans pareille et sa population bénéficie de tous les avantages d’une petite ville : des temps de déplacement rapides, des espaces verts en abondance, un coût de la vie inférieur et un marché immobilier plus abordable. Ville idéale pour élever une famille, Kingston se classe invariablement parmi les meilleurs endroits où vivre au Canada.

Kingston jouit d’un climat tempéré et de quatre saisons distinctes. Sa main-d'œuvre est très instruite et bon nombre de ses résidents viennent d’horizons divers. Kingston compte deux universités – l’Université Queen's et le Collège militaire royal du Canada –, un collège communautaire, trois hôpitaux et une base militaire. Sa communauté artistique est florissante, ses installations de loisirs sont modernes et on y trouve plusieurs lieux historiques et musées, dont un site du patrimoine mondial de l’UNESCO composé de Fort Henry et de ses fortifications construits durant la guerre de 1812 ainsi que le canal Rideau long de 202 kilomètres qui relie Kingston à Ottawa, la capitale du Canada.

Consultez la page Kingston en bref sur le site en immigration de la Ville de Kingston pour obtenir d'autres renseignements sur l'histoire et l'emplacement de Kingston.

Vivre en français à Kingston

Bien que la plupart des activités quotidiennes se déroulent en anglais à Kingston, il existe de nombreuses occasions, chaque jour, de vivre en français et de parler la langue, puisque Kingston compte une importante communauté francophone dynamique. Il est d'ailleurs possible d'y fréquenter l'une des écoles de langue française, de travailler en français, de participer à des activités culturelles en français et d’avoir accès à de nombreux services en français.

Kingston est par ailleurs l’une des régions bilingues désignées par la province où les résidents peuvent demander de recevoir des services du gouvernement provincial en français.

Consultez le site sur l'immigration de la Ville de Kingston et le Répertoire des services communautaires afin d'obtenir d'autres renseignements et de connaître les services et programmes offerts en français.

Éducation

L’éducation en langue française est un volet important du système d'éducation à Kingston. Les résidents francophones peuvent choisir, pour leurs enfants, une éducation élémentaire et secondaire en langue française axée sur la culture francophone en les inscrivant à une école de l’un des deux conseils scolaires de langue française.

De nombreux autres choix en matière d'éducation sont également proposés aux enfants et aux adultes à Kingston.

On y trouve en outre des services de garde d'enfants, des garderies, des prématernelles et des programmes de garde après l’école en français.

Consultez la page L’inscription d'un enfant à l’une des écoles de Kingston et la page La garde d'enfants sur le site sur l’immigration de la Ville de Kingston afin d’obtenir d'autres renseignements sur les choix offerts en matière d’éducation primaire et secondaire.
Consultez la page Étudier à Kingston du site sur l'immigration de la Ville de Kingston afin d'obtenir d'autres renseignements sur les choix offerts en matière d'apprentissage des adultes, de formation linguistique et d’études collégiales et universitaires.

Économie et emploi

Kingston jouit d’une économie équilibrée et diversifiée, et les employeurs de la région proviennent des secteurs privé et public. Le secteur privé est composé en grande partie d’entreprises, de services d’accueil et de sociétés de recherche, de développement et de fabrication, y compris d’entreprises vouées au développement de technologies vertes et de solutions de rechange ayant recours à l’énergie. Les employeurs du secteur public sont principalement les hôpitaux, les conseils scolaires, les bureaux gouvernementaux, les pénitenciers fédéraux ainsi que les universités et les collèges.

L’anglais figure au nombre des exigences pour la plupart des emplois. Toutefois, certains employeurs et postes exigent également des compétences linguistiques en français.

Services d'emploi

Kingston compte deux centres de ressources en emploi offrant des services en français.

  • Les services d'employabilité de l’Association canadienne-française de l'Ontario – Conseil régional des Mille-Îles
  • KEYS Services d’emploi

Ces organismes proposent un éventail de services d’aide à l’emploi aux personnes à la recherche d’un emploi qui veulent entrer sur le marché du travail ou changer de métier ou de profession.

Des ordinateurs et d’autres ressources sont mis à la disposition du public dans les locaux de ces organismes.

Consultez la page Travailler à Kingston et la page Services d'emploi, centres de ressources et tableaux des offres d'emploi du site sur l'immigration de la Ville de Kingston afin d’obtenir d’autres renseignements.
Consultez le site web sur l’immigration de la Ville de Kingston afin d’obtenir d’autres renseignements sur comment faire des affaires à Kingston, y compris sur le marché du travail local, sur les entreprises et les perspectives d'investissement et sur l’aide offerte pour démarrer votre entreprise.

Santé

Kingston compte trois hôpitaux distincts. Chacun remplit un rôle particulier et offre différents types de services à la collectivité. Les trois hôpitaux font partie d’un réseau d’hôpitaux d’enseignement qui dispensent de la formation aux médecins, aux infirmières et à d’autres professionnels de la santé. Les services d’un interprète y sont offerts sur demande.

De plus, on trouve à Kingston un certain nombre de cliniques de soins faciles d'accès, y compris des cliniques ouvertes après les heures de travail et des cliniques sans rendez-vous, ainsi que des services de counseling et des programmes proposant une foule de services d’aide et de santé non conventionnels.

L’Association canadienne-française de l'Ontario – Conseil régional des Mille-Îles tient à jour un répertoire des médecins francophones et des services de santé offerts en français dans la région.

Consultez la page les soins de santé offerts du site sur l'immigration de la Ville de Kingston afin d’obtenir d’autres renseignements.

Services à la famille

La plupart des services à Kingston sont fournis d’abord en anglais, mais certains organismes offrent également des services en français lorsqu’on leur en fait la demande, y compris l’administration municipale, les services de santé, les services sociaux et les services à la famille.

L’Association canadienne-française de l'Ontario – Conseil régional des Mille-Îles tient à jour un répertoire des services en français et organise une foire des services en français (la Franco-foire) au mois d’octobre de chaque année.

Consultez le site web sur l'immigration de la Ville de Kingston afin d’obtenir d’autres renseignements sur les services et programmes.

Établissement

Kingston compte deux organismes d'aide à l'établissement des immigrants :

  • l’Association canadienne-française de l'Ontario — Conseil régional des Mille-Îles (ACFOMI)
  • l’Immigrant Services Kingston and Area (ISKA)

Ces deux organismes offrent des services en français, ont mis en place des programmes d’accueil et peuvent aider directement ou par l’entremise d’organismes partenaires les personnes qui se cherchent un emploi ou qui veulent suivre des cours de langue.

L’ACFO tient également à jour un répertoire des services en français, organise une foire annuelle des services en français appelée Franco-foire et fait connaître les activités et projets locaux offerts en français.

Consultez le site web sur l'immigration de la Ville de Kingston afin d'obtenir d'autres renseignements sur les organismes locaux d’aide à l’établissement des immigrants.

Logement

Kingston compte plus de 40 quartiers distincts désignés par leur propre nom et possédant un cachet unique. Certains quartiers sont plus peuplés que d’autres, mais la plupart comptent des habitations, des parcs et des espaces verts, ainsi que des écoles. De façon générale, les quartiers qui se situent dans la partie centrale de la ville se démarquent par leurs bâtiments anciens, alors que les quartiers résidentiels en périphérie de la ville comportent des maisons, des immeubles d'habitation et des bâtiments de style plus contemporain. Le prix des maisons et des logements locatifs et les types d’habitation varient d’un quartier à l’autre.

Le service d'autobus municipal dessert la majorité des quartiers et zones de la ville. Bon nombre de résidents profitent cependant du fait que la ville est de taille moyenne pour se rendre au travail à pied ou à bicyclette.

Consultez le site web sur l'immigration de la Ville de Kingston afin d’obtenir d’autres renseignements sur les quartiers de la ville.
Consultez le site web sur l'immigration de la Ville de Kingston afin d’obtenir d’autres renseignements sur les choix offerts en matière de transport à Kingston et sur les services de transport par autobus.

Culture

Kingston jouit d’une communauté artistique et culturelle dynamique. Des artistes, des musiciens, des danseurs, des acteurs, des troupes de théâtre et des artisans se produisent tant pour le public francophone qu’anglophone dans différents lieux de spectacle de la ville.

Le Centre culturel Frontenac est un point de rassemblement pour les francophones et francophiles de Kingston et de ses environs. Lieu de promotion, de formation, de production et de diffusion artistique, le Centre compte en outre une salle de théâtre professionnel de 248 places. Son personnel assure la prestation de services communautaires en français et met à la disposition de la population des salles de réunion et une bibliothèque. Le Centre culturel Frontenac organise le Festival de la francophonie, une activité qui se tient chaque année au centre-ville de Kingston.

On trouve à Kingston un petit cinéma indépendant qui présente fréquemment des films étrangers en français et dans d’autres langues. La Bibliothèque publique de Kingston Frontenac possède quant à elle une importante collection de livres et de DVD en français.

Plusieurs organismes locaux, y compris l’Association canadienne-française de l'Ontario – Conseil régional des Mille-Îles et le Centre culturel Frontenac, publient un calendrier des activités en ligne.

De nombreuses personnes ayant immigré à Kingston ont fondé des organismes, des associations, des groupes culturels et des lieux de culte afin de soutenir les gens de leur communauté et de célébrer leur patrimoine culturel et leur religion.

Consultez le site sur l’immigration de la Ville de Kingston afin d’obtenir d’autres renseignements sur les arts, les activités et les divertissements, les groupes ethnoculturels et sur les lieux de culte, et les calendriers d'activités communautaires.
Consultez la page Ressources langagières du site web sur l’immigration de la Ville de Kingston afin d’afficher une liste des ressources multilingues d’aide à l’établissement dont il est question sur le site.

Médias

La plupart des journaux, magazines et autres publications et stations de radio sont en anglais, à l’exception du magazine l’Informel qui est publié par le Centre culturel Frontenac.

Consultez le site sur l'immigration de la Ville de Kingston afin d’obtenir d’autres renseignements sur la vie, les études, le travail et les affaires à Kingston.